EXPOSITIONS

2018

L’érosion des corps mal-aimés

Mes travaux de recherche et d’exploration pendant cette résidence d’artiste, offerte par le Centre d’artistes en art actuel Admare en novembre 2018, ont portées sur les effets de l’érosion des côtes, comme métaphore de l’érosion des corps mal-aimés.  La violence des vagues et du vent chamboule le paysage côtier, ici comme ailleurs dans le monde.  Elle fragilise le territoire, fragmente le sol et fait échos aux violences que peut subir le corps humain. Quelles traces y laissent-elles ? De quelle façon celui-ci doit-il se métamorphoser pour amorcer sa résilience?

 

2014 

Collection d’anormalités poétiques

Aéroport des Iles de la Madeleine

Centre d’artistes en art actuel des Iles de la Madeleine AdMare

%d blogueurs aiment ce contenu :